Hai Chahid Mahmoud (Hassi Bounif)
Un village ignoré par les transporteurs
Importante agglomération abritant plus de vingt mille habitants et relevant de la commune de Hassi Bounif, haï Chahid Mahmoud ne dispose pas de moyen de transport, les bus de la ligne numéro 42 assurant la liaison entre Hassi Bounif et Oran ne font que transiter par haï chahid Mahmoud. En effet, les habitants de haï chahid Mahmoud rencontrent des difficultés pour prendre un bus de la ligne 42 afin de se rendre à Oran. En nombre réduit, les bus de cette ligne stationnent à Hassi Bounif et ne démarrent que lorsqu’ils sont surchargés.
Affichant complet et roulant avec des portes ouvertes et des usagers sur les marches-pied, ils ne marquent pas d’arrêt à haï chahid Mahmoud, ce qui contraint les usagers de cette localité à faire au moins quatre kilomètres à pied pour se rendre à Sid El Bachir afin prendre un bus de la ligne numéro 41. «Les bus de la ligne 42 ne font que passer par haï chahid Mahmoud, les habitants de cette agglomération ne profitent pas pleinement de ces moyens de transport, lorsqu’il y a de la place debout et avec peine nous pouvons y monter, sinon nous prenons les bus de la ligne 41 à partir de Sid El Bachir, il y a même certains qui descendent à Hassi Bounif pour prendre un moyen de transport», tiennent à préciser les usagers qui ont pris contact hier avec notre rédaction, ajoutant:
«Le problème se pose depuis une dizaine d’années, c’est-à-dire depuis l’extension de la ligne 42 jusqu’à Hassi Bounif, alors que cette localité dispose de plusieurs lignes de transport via sidi Maarouf». Sur place à haï chahid Mahmoud, nous avons pu constater qu’il s’agit d’un véritable problème, dont souffrent énormément
les usagers de cette localité, le matin de 7 heures à 10 heures, il faut attendre au moins une heure au niveau des arrêts de cette importante agglomération pour pouvoir profiter d’une place debout dans un bus. A 11 heures, au niveau du terminus de Hassi Bounif, pendant que cinq bus étaient en stationnement attendant des passagers, plusieurs usagers, hommes, femmes et enfants poireautent au niveau des arrêts de haï chahid Mahmoud. «Par le biais de votre journal, nous demandons à la direction des Transports et à M. le wali d’intervenir pour mettre fin à cette contraignante situation en créant une ligne de transport assurant la liaison Oran-haï Chahid Mahmoud, comme c’était le cas avant l’extension de la ligne actuelle sur Hassi Bounif. Il est important de préciser qu’au départ de Hassi Bounif, les bus de la ligne 42, dont le nombre ne dépasse guère vingt véhicules, y compris ceux qui sont en panne, ne sont pas utilisés uniquement pas les usagers habitant Hassi Bounif, mais par ceux habitant également à Gdyel, Hassi Ben Okba, Benfréha et Boufatis, du fait que les terminus de tous les bus de ces communes sont à Hassi Bounif.
A.Bekhaitia

 

tarif