Conférence de presse de M. Bernard Emie,
nouvel ambassadeur de France en Algérie
«Une délégation française de haut niveau assistera à l’inauguration de Renault Algérie à Oran»
MM. Laurent Fabius et Emanuel Macron, respectivement ministre des Affaires étrangères et de l’Economie, sont attendus à Oran le 10 novembre prochain, pour assister à la cérémonie d’inauguration de l’usine Renault Algérie, a indiqué M. Bernard Emié, le nouvel ambassadeur de France en Algérie.
M. Emié qui a animé hier une conférence de presse à l’Institut français d’Oran, a précisé dans ce cadre que cette visite sera l’occasion de tenir la deuxième réunion de la Commission mixte algéro-française (Comefa), installée depuis la visite de M. François Hollande en décembre 2012 en Algérie.
«Cet outil de coopération et de concertation initié depuis la visite du président de la République en Algérie a permis la tenue d’une première réunion en décembre 2013», a annoncé M. Emié qui n’a pas manqué de rappeler la qualité et le volume des échanges algéro-français.
Le diplomate français accrédité en Algérie qui a effectué une visite d’exploration dans l’Oranie, a rappelé la volonté des deux pays de relancer la dynamique d’échanges et de partenariat entre les deux pays.
«Le Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), s’est réuni en décembre 2013 à Alger à l’occasion de la visite de l’ancien chef du gouvernement français, M. Jean-Marc Ayrault et aura l’occasion de tenir une réunion en décembre prochain, à l’occasion de la visite de M. Abdelmalek Sellal à Paris sur invitation du chef du gouvernement français M. Manuel Valls», a-t-il précisé.
L’ambassadeur de France en Algérie a par ailleurs souligné la convergence des points de vue de son pays et de l’Algérie sur les grands dossiers de l’heure, indiquant au passage que Paris salue les efforts de la diplomatie algérienne qui œuvre pour un dialogue politique pour le règlement des crises libyenne et malienne.
«Nous encourageons les efforts de l’Algérie et saluons son rôle dans les efforts de réunir autour d’une table, les différentes parties en conflit en Libye et au mali, des efforts qui s’inspirent des résolutions de l’ONU», a-t-il précisé.
M. Bernard Emié a également abordé le sujet de l’enquête sur l’assassinat des moines trappistes de Tibehirine et le récent assassinat du touriste français Herve Gourdel en affirmant que les magistrats algériens et français en charge de ces deux dossiers œuvrent tous pour le triomphe de la vérité.
«Il y a une concordance de vues entre Alger et Paris, sur la nécessité de ne négliger aucun détail des enquêtes menées de part et d’autre.
Le séjour du juge Trévidic en Algérie et d’un magistrat algérien à Paris, traduisent cette volonté de parvenir à la vérité pour juger les responsables de ces assassinats», a-t-il indiqué.
Nassim B.

Bir El Djir
Logements LPA

La réception des 182 logements LPA, prévue en janvier prochain
La wilaya d’Oran a bénéficié au total de 6.500 logements de type promotionnel aidé. Ce quota qui s’avère insuffisant au vu de la demande exceptionnelle qui, selon des sources émanant de l’OPGI, avoisinerait les 60.000 demandeurs, soit à peu près, dix fois plus que l’offre proposée. Dans la commune de Bir El-Djir, il est annoncé la réception prochaine de 182 unités relevant de ce type d’accès au logement, dont la date est prévue au mois de janvier prochain.
Les prévisions de livraison de ces unités d’habitation sont basées notamment sur la référence au taux d’avancement des travaux de réalisation concernant ce projet qui aurait, affirme-t-on, atteint 80%. Par ailleurs, toujours en ce qui concerne les logements LPA, un autre projet dans la même commune qui concerne la réalisation de 144 unités, devrait être achevé au cours de l’année prochaine. 
Le taux actuel d’avancement des travaux serait de l’ordre de 60%, selon la même source. Enfin, le projet de construction de 197 logements à Belgaïd est toujours au stade préliminaire puisqu’il accuse un taux d’avancement des travaux évalué à tout juste 30% seulement. S.A.Tidjani

 

tarif