Arzew
La canicule sévit toujours
Attention aux produits périssables sans conservation !
Des produits périssables sont transportés par des camions frigorifiques défectueux, alors que cette année la chaleur caniculaire est très difficile à supporter. Aussi, de nombreux produits de consommation proposés à la vente sont exposés sous les rayons du soleil, dont certains sont rapidement périssables en raison de leur mauvaise condition de conservation, devenant nocifs et un péril pour la santé..
Ces victuailles avariées sont transportées par la multitude de camions frigorifiques qui pullulent dans la ville, sans agrément et sans aucune norme technique. Ainsi, dans le cadre de la protection de la santé des citoyens, il est impératif que les services compétents procèdent régulièrement à des campagnes de grande envergure d’inspection et de contrôle sur les conditions de transport des produits de consommation congelés et liquides, notamment les nombreux camions frigorifiques en circulation, comme ceux de l’ANSEJ dont les jeunes propriétaires les transforment tout simplement en moyen de transport de marchandises ordinaire, sans se soucier de l’état des produits périssables qu’ils transportent. Pis encore, la marchandise périssable qu’ils transportent de marché en marché est exposée en plein soleil pour la vente sans aucune mesure d’hygiène ou de salubrité.
Une fois le commerce terminé, la marchandise est remballée dans le camion sans aucun souci ou état d’âme pour être recongelée et proposée de nouveau à la vente.
Une opération devrait être menée de façon continue par les services concernés sur ces camions frigorifiques qui doivent, au préalable, disposer d’un agrément délivré par l’inspection vétérinaire pour le transport de produits surgelés sous toutes ses formes. Sans ce document d’attestation de régularité, il sera fait barrage à tout autre moyen de transport de ces matières frigorifiées non conformes techniquement aux normes requises et non recensées officiellement.

Les services du contrôle technique vivement interpellés

Aussi, dans le but de parer à toute éventualité de catastrophe sanitaire due aux mauvaises conditions de conservation de produits d’origine animale ou végétale, un contrôle est plus que nécessaire durant des périodes bien déterminées pour tous les fourgons frigorifiques activant dans des créneaux de transport de l’agroalimentaire, du poisson, des viandes et des multiples variétés de produits laitiers, de glaces et de boissons.
A ce titre, étant en pleine saison estivale, les grosses chaleurs sont propices à toute sorte de maladies comme l’insolation, l’intoxication alimentaire ou la déshydrations, nécessitant un redoublement de vigilance, il est à signaler que certains véhicules de conservation de produits de consommation, dont le système de congélation est défectueux ou carrément mis volontairement à l’arrêt, transportent sans aucun contrôle technique, des produits périssables vers les différents marchés de la wilaya. Cet état de fait négatif et alarmant, est d’une gravité absolue aux conséquences désastreuses pour la santé. Il est également impératif d’inspecter en parallèle les entreprises spécialisées dans l’industrie des produits de consommation, disposant de chambres froides.
Ces sociétés doivent faire l’objet de contrôle périodique d’hygiène, des normes de manipulation ou de l’état des équipements et des appareils de production et de conservation des marchandises stockées. Par ailleurs, ces différentes opérations de contrôle et d’inspection doivent avoir un cachet cyclique et dissuasif pour débusquer tout parasite à la recherche du gain facile au détriment de la santé du citoyen parfois livré à lui-même. Certaines pratiques illégales, telles que l’abattage clandestin ou le commerce de volailles non conditionnés, dont le dysfonctionnement entre l’offre et la demande reste disproportionné suite au prix en perpétuelle escalade, doivent être honnies et combattues par tous les moyens coercitifs et légaux sans concession ou répit. Une pandémie générée par l’inconscience et le manque de professionnalisme de certains propriétaires de camions frigorifiques ne répondant pas aux normes techniques, peut à tout moment survenir suite à une consommation de produits avariés à cause d’une mauvaise conservation. Surtout qu’avec cette saison d’été, on a tendance à ne consommer, la plupart du temps, que les produits légers et froids, mais à condition qu’ils soient bien conservés et propres à la dégustation. Ne dit-on pas que prévenir vaut mieux que guérir ?
D.Cherif

Les services sanitaires reçoivent des dizaines de cas quotidiennement
La canicule fait souffrir les malades chroniques
La vague de chaleur caniculaire cause énormément de problèmes de santé aux malades chroniques et aux personnes âgées notamment, qui constituent le gros des admissions aux urgences du centre hospitalo-universitaire d’Oran (CHUO) qui reçoit une moyenne de 70 cas quotidiennement.
Déshydratation, difficultés respiratoires, problèmes digestifs, complications, ce sont les causes principales des évacuations qui semblent en hausse suite à cette chaleur caniculaire qui frappe toute la région Ouest, et qui s’étendra selon le bilan météo spécial, durant ce mois d’août, de quoi alerter les services sanitaires. Par ailleurs, en plus de la prise en charge médicale, les médecins spécialistes axent leur travail sur la communication et la prévention en incitant les personnes âgées et celles souffrant de pathologies sensibles à ne pas observer le jeûne des 6 jours de Choual. Même pour les autres tranches d’âge, la précaution est de mise. L’autre catégorie évacuée vers les hôpitaux compte les amoureux de la grande bleue qui s’exposent longtemps au soleil, et finissent par attraper des coups de soleil, notamment les enfants. Selon des sources sanitaires, la période entre midi et 17h enregistre plus de 60 % des évacuations à cause des températures très élevées. La prévention reste bien évidemment, le meilleur moyen d’éviter les complications qui peuvent être fatales.
Jalil Mehnane

 

tarif