Sidi Bel-Abbès
Production de 320 quintaux de miel en 2014
Une production de 320 quintaux de miel a été réalisée en 2014 à Sidi Bel-Abbes, a-t-on appris lundi auprès du vice-président de l’association des apiculteurs «Djebel Moksi» de la wilaya.
Cette production représente une baisse par rapport à celle de 2013 estimée à 420 qx, a fait remarquer Kachar Kaddour, à l’occasion de la troisième exposition locale du miel, ouverte lundi au centre d’information et d’orientation touristique «La coupôle» de Sidi Bel-Abbes.
Quatorze exposants prennent part à cette exposition, qui s’étale jusqu’au 21 septembre.
La wilaya de Sidi Bel-Abbes compte environ 500 apiculteurs dont 120 adhérents à l’association «Djebel Moksi», a indiqué à l’APS Kachar Kaddour, rappelant que cette association a participé à plusieurs salons nationaux, expositions locales et portes ouvertes dans les dairas de Moulay Slissen, Sfisef, Ras El Ma et Telagh.
Selon Kachar Kaddour, le but de ces participations est de faire connaitre davantage l’association, en plus de la contribution à la promotion de la production du miel.
D’autre part, cette association ouvrira prochainement une coopérative des apiculteurs nommée «Tessala» afin d’épargner aux apiculteurs les déplacements pour acquérir le matériel d’apiculture, a-t-il annoncé signalant la coopération avec l’université «Djilali Liabes» de Sidi Bel-Abbes et des centres de formation d’Ain El Berd, de Moulay Slissen de Belarbi et de Tenira.
L’association a accueilli depuis 2011 seize étudiants préparant des travaux de recherche dans le domaine de l’apiculture, a-t-il rappelé dans ce sens.

Béchar
Elle accueillera pour la nouvelle rentrée universitaire
11.200 étudiants

Ouverture officielle de la faculté de médecine
La faculté de médecine de l’université de Bechar a été ouverte officiellement lundi et accueillera une première promotion de 60 nouveaux bacheliers.
L’ouverture de cette nouvelle structure médicale et scientifique vient en concrétisation du programme du Président de la République tendant au renforcement de l’enseignement, de la formation et de la recherche médicale dans le sud-ouest du pays, a indiqué le secrétaire générale du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Jamel Eddine Seddiki, lors de la cérémonie d’ouverture.
L’ouverture de cette faculté spécialisée à une première promotion de 60 nouveaux bacheliers, dont 41 filles, issus de différentes wilayas du sud-ouest, permettra, au cours des prochaines années, de remédier au déficit en matière de praticiens de la santé à travers la wilaya de Bechar et les autres régions du sud-ouest, a indique pour sa part le wali de Bechar.
Cette importante faculté permettra, en plus de la formation de praticiens de la santé, grâce à un encadrement pédagogique assuré par une trentaine de spécialistes nationaux, de donner une impulsion à la recherche scientifique et médicale dans la région, et de répondre favorablement aux préoccupations des populations en matière de prise en charge des différentes maladies, a ajouté Mohamed Sallamani.
22 logements ont été réalisés, équipés et mis à la disposition des enseignants spécialistes recrutés pour l’encadrement pédagogique des étudiants de cette faculté, première du genre à être réalisée et ouverte dans le sud-ouest du pays, dans le cadre de la promotion et du développement des différentes spécialités scientifiques au sein de l’université de Bechar, a signalé le recteur de cette université.
Cette université, qui accueille pour la nouvelle rentrée universitaire (2014-2015), 11.200 étudiants, pour une capacité de 16.000 places pédagogiques, dispose de six (6) cités universitaires qui accueillent cette année 5.000 étudiants dans de bonnes conditions d’hébergement et de restauration, sachant que leur capacité totale est de 8.000 places, et ce grâce aux deux cités réceptionnés récemment avec 1.500 lits chacune, a fait savoir encore le Dr. Abdallah Laoufi Abdallah.

La faculté est un apport supplémentaire à l’enseignement supérieur dans le Sud-Ouest

La première et nouvelle faculté de médecine de l’université de Bechar, dont la réalisation et l’équipement a nécessité un investissement de plus de 350 millions DA, vient étoffer l’éventail de filières de l’enseignement supérieur dans le sud-ouest du pays, ont indiqué lundi des responsables de cette institution scientifique.
Cette faculté est composée d’une douzaine de salles dotées d’un équipement pédagogique ultramoderne, et dispose aussi d’un important fond documentaire (livres et autres ouvrages de sciences médicales), en plus d’un bloc administratif, de salles d’enseignants et autres servitudes nécessaires à son fonctionnement.
Un laboratoire équipé, permettant aux étudiants de suivre les travaux pratiques nécessaires aux cours théoriques dispensés par une trentaine de spécialistes, a été aussi réalisé pour les besoins pédagogiques de cette faculté dont les enseignants et étudiants peuvent aussi utiliser la dizaine d’autres laboratoires spécialisés de l’université de Bechar, signalent les mêmes responsables universitaires.

 

tarif