Mascara
Vers la suppression de 22 passages à niveau dans la wilaya
Des études portant sur la suppression de 22 passages à niveau de la voie ferroviaire sont en cours dans la wilaya de Mascara, a-t-on appris samedi du directeur des transports. L’agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires «ANESRIF» effectue des études pour la suppression de 22 passages à niveau de la voie ferroviaire dans nombre de routes nationales, chemins de wilaya et vicinaux dans la wilaya et leur remplacement par d’autres élevés ou souterrains afin d’éviter des accidents de la circulation, a indiqué M. Dilmi Abdelkader.
Cette opération constitue une partie du projet de suppression de 92 passages à niveau au niveau national. Les ministères des Travaux publics et des Transport ont chargé l’ANESRIF de procéder à ce projet après l’achèvement des études. La priorité sera accordée, lors du lancement des travaux à Mascara, aux passages de la région de Mohammadia traversée par la ligne ferroviaire reliant Oran et Alger où un fort trafic automobile se situe à proximité de l’autoroute est-ouest et la RN 4.
Par ailleurs, le même responsable a indiqué l’achèvement de l’étude préliminaire de modernisation de la ligne ferroviaire reliant Mohammadia et Oran sur une distance de 72 kilomètres gérée par l’ANESRIF. Un exposé a été présenté dans ce sens la semaine dernière au siège de la wilaya de Mascara, a-t-il fait savoir. Cette étude vise à augmenter la vitesse du train sur ce parcours de 120 km/heure actuellement à 220 km/h.
Deux propositions ont été formulées pour la réalisation de ce projet. La première concerne la modernisation du tracé avec le confortement du sol et la deuxième proposition préconise la réalisation d’un nouveau tracé. Une sortie des autorités de wilaya sur terrain décidera de l’une des deux variantes.

Saïda
Trois nouvelles spécialités pour cette rentrée
de la formation professionnelle
C’est à l’institut national spécialisé dans la formation professionnelle, Morsli Mohamed, dans la commune de Rébahia que le wali, accompagné des autorités civiles et militaires, a donné, ce dimanche 25 septembre, le coup d’envoi de la rentrée de la formation professionnelle, session de septembre 2016. Après la lecture de la lettre du ministre de tutelle, le wali a visité 3 classes et a reçu des explications sur le fonctionnement de cet institut. Pour cette session, la wilaya de Saïda compte 2716 nouveaux inscrits. 3 nouvelles spécialités ont fait leur apparition pour la première fois. Il s’agit de la maintenance de la photovoltaïque, les plantes médicinales et la maintenance en énergie électrique. En présence du wali, 2 conventions ont été signées. L’une entre le CFPA Nedjadi Belkacem, de la commune de Ouled Brahim et la chambre de l’agriculture, dans le domaine de l’élevage des petits animaux et l’autre entre le même CFPA et l’agence de l’emploi (ANEM), dans le domaine de la couture.

 

tarif